Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 00:00

photos Josette Alice

Repost 0
Published by Tad coz - dans la vakonce
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:03

Bistrot Breizh. Servi sur un plateau !

6 novembre 2013 à 07h21 - 

Poussés par une soif d'altérité et un amour immodéré de la petite reine, de drôles de pèlerins sillonnent depuis 2009 nos chemins vicinaux. Aux 21 lacets de l'Alpe d'Huez et ses pentes à 8 %, ces cyclorandonneurs d'un troisième type préfèrent accrocher à leur palmarès, les 12 degrés de « l'amélioré » de Fine, à Baud (56), ou d'Yvonne, à Pouldreuzic (29). De ces échappées belles à travers nos contrées picaresques, Pascal Le Liboux (au milieu, ci-dessus), en leader du peloton, en a tiré un livre : « Le Bistrot Breizh, le tour de Bretagne des vieux cafés à vélo ». Cet ouvrage inédit, très librement inspiré du Tro Breizh, vient de sortir. Il révèle une Terra Incognita à ne pas glisser dans toutes les sacoches. Car nos paroissiens ont un faible pour d'autres chapelles : le bar-tabac-épicerie, de préférence celui qui baigne dans son « jus ». L'histoire a pris racine à Meslan (56), chez Micheline. L'ineffable tenancière y tient un improbable bistrot, proche des Roches du Diable. « Je connaissais cet endroit depuis gamin car j'ai longtemps habité à Locunolé (29). En 2008, on y a fait escale avec des copains à vélo. Un saut dans le temps ! C'est là qu'est née l'idée de partir à la découverte de ces bistrots traditionnels », raconte Pascal Le Liboux, convaincu d'aller au-devant de belles tranches de vie, à la force des mollets. « On n'était pas nostalgique. On voulait simplement rendre un hommage joyeux à ce patrimoine de la ruralité bretonne ».
Photo DR
« Le rôle social des bistrots »

En 2009, Pascal, son frère Didier et un copain, Michel (à droite ci-dessus) s'élancent d'Hennebont (56). Direction la baie de Morlaix (29), à travers le Kreiz-Breizh, pour une semaine de pérégrinations (345 km aller-retour), le nez au vent et le coeur léger. « Rien n'avait été préparé. On profitait du paysage. Dès que l'on s'arrêtait, on demandait où se trouvait le plus ancien bistrot-épicerie de la commune ». Chez Micheline à Meslan (56), Chez Christian à Landeleau (29), Ty Elise à Plouyé (29)... Dès le premier jour, les étapes s'enchaînent. Entre les coureurs, revêtus des maillots d'anciennes gloires (Poulidor, Thévenet) et leurs hôtes d'un jour, le courant passe. Le road-movie prend toute sa saveur au contact des patron(ne)s de bar, « d'une gentillesse incroyable » et tous dépositaires de la mémoire locale. « À plus de 90 ans, l'une d'elles m'a dit, à Pont-Croix, que si elle arrêtait, c'était la fin », raconte le chef d'entreprise lorientais. Mais c'est surtout le rôle social de ces bistrots qui a marqué le trio. Le seul endroit à des kilomètres à la ronde qui accueille « les âmes perdues et les chiens sans collier », leur confiera Yvonne, à Pouldreuzic, une coquette octogénaire qui claque la bise à ses clients.

« Un musée vivant »

En 2009, cette virée de quatre jours, en plein été, leur livre une première vérité : le café d'antan, où on peut boire un coup et ricaner avec les piliers de bar, vaut le détour ! Pascal Le Liboux décide alors de prendre notes et photos au gré de leurs escales. « Memestra » l'été suivant, une équipe remaniée repart de plus belle sur les routes du pays gallo : Baud, Collinée, Belle-Isle-en-Terre, Scrignac... Les rencontres se multiplient au point de faire tomber la moyenne à 4,2 km/h ! En 2011, le Pays bigouden et le Cap Sizun (41 chapelles, 356 km en cinq jours) offrent de purs moments de grâce avec une rencontre avec un éleveur de menhirs et la découverte de « tripot » clandé... S'appuyant sur toutes ses anecdotes puisées dans sa musette, Pascal a décidé d'en tirer un livre. Pour cela, il a même créé sa société, Tilenn Éditions. On y découvre les circuits empruntés, les escales fortement recommandées, le tout rehaussé d'illustrations et d'anecdotes qui en disent long sur nos pèlerins. Depuis, le vélo n'a pas été remisé au clou. En 2012, les joyeux drilles ont mis les bouchées doubles dans le Léon puis, en 2013, dans le Trégor. On se bouscule même au portillon pour faire partie du peloton en 2014. Un second volume du « Bistrot Breizh » est donc prêt à partir sous presse. Mais déjà, la première tournée vaut le détour. « Faites comme nous, conseille Pascal Le Liboux, retombez en enfance, vous allez voir quel bien cela procure. Graissez votre vélo et réalisez votre propre pèlerinage. Le musée est vivant... pour l'instant ! ».

Repost 0
Published by Tad coz - dans Idée
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 00:00

IMG--2-.jpg

René Bellec, jeune boucher ,vers 1959 avec Michel Tanguy, fermier près du Pann . Devant l'abattoir...mes-images-8-0001--2-.jpgIMG-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Tad coz - dans figures de l'île
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 00:37

l-embarcadere-du-pont-du-milieu.jpg

l'embarcadère du pont du milieuLa Bréhatine et un voilier de passage, peut-être, la voile au repos, en l'air (en torche?)

P1030723--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Le "pont du milieu" était déjà bien opérationnel...en 1918?

Maison et tourelle (guérite) ne sont plus visibles; toujours les arbres!

Il n'y aurait plus de guérite.

P1030723--4-.jpg

26 0ctobre 2013; pas de chance le "Kerpont" vient de partir (17h)..

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 13:50

Un singe avant l'hiver...P1030769--2-.jpg

P1030769.JPG

Liorzh Beg an amis d'ar  29/10/13       

Jardin de Beg an Amis                                                                            

Repost 0
Published by Tad coz - dans Insolite
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 08:57

Reportages TF102/11/13 complété le 3/11/13

Repost 0
Published by Tad coz - dans actualités
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 00:27

 

 

E ti
mamm-gozh              Chez Grand'mère
Pa zeue an hañv hag ar vakañsoù, ez ae Frañsa da di   Quand arrivaient l'été et les vacances, François allait
e vamm-gozh da dremen ur                                                            passer un moment chez sa grand'mère.
pennad. En e vleud e veze e Krec'h-ar-Bleiz. Den eb Il était à son affaire au tertre du loup. Personne  pour
et da zifenn outañ mont a-gleiz pe a-                                                  lui interdire d'aller à droite ou à gauche
zehoù, netra kaeroc'h d'ur bugel. Hag ez ae Frañsa     rien de mieux pour un enfant. Et François allait à la mine
d'ar vengleuz da welout tennañ taolioù-                 pour voir sauter les coups, cueillir des noix, aux mûres, ou
min, da graoñ-kelvesa, da vouara, pe da vesa ar sao       garder les vaches avec les autres mômes du village.
ut gant moused all ar gêriadenn. Un dro en                         Un tour qui l' avait amusé:
doa kavet plijus redek en ur wazh-dour n'ouzon pege   courir je ne sais combien de temps dans un ruisseau et
it amzer ha da c'houde e tapas war e                             ainsi attraper  sur ses deux cuisses
gefoù-divhar daou daol-heol a-zoare. N'ouie ket, av              deux mega -coups de soleil. Mais il ne savait pas
at, petra a c'hoarie gantañ nemet e ouele                que çà allait lui jouer un tour  , qu'il ne ferait que pleurer
en e wele-kloz an noz war-lerc'h hag ar vamm-gozh a      dans son lit- clos la nuit suivante et que sa 
ouele gantañ. Kalonoù tener 'oant o-              grand-mère  pleurerait avec lui. Des coeurs tendres que ces
daou.                                                                                                      deux-là.
Pegen plijus da Wener pa stage Mamm-gozh d'ober kra  Quel plaisir le Vendredi, quand Grand-mère
mpouezh. Un dudi 'oa evit                                                  commençait  à faire des crêpes. Un charme pour
Frañsa sikour c'hwezhañ an tan dindan ar billig vra   François d'aider à souffler sur le feu sous la 
s ha gwelout goude Mamm-gozh o ledañ          grande plaque et de voir après Grand-mère étaler joliment
bravik an toaz gant he rozell hag o plegañ ar c'hra            la pâtavec son rateau et plier  les crêpes
mpouezh diwar ar bern pa vezent distanet             empilées quand elles avaient un peu refroidi.
un tamm. Ne c'hortoze ket Frañsa poent koan evit ka    François n'attendait pas l'heure du souper
out un tañva anezho. Ha da echuiñ an             pour les goûter. Et pour finir la séquence
abadenn, Mamm-gozh, gant an dilerc'h eus an toaz, a          Grand-mère, avec le restant de la pâte
aoze un doare kouign tevoc'h eget ur                 préparait un genre de gâteau plus épais qu'une crêpe.
grampouezhenn. Hag ar gouign-se, un tamm amann o te      Et ce gâteau-là avec dessus un bout de beurre à
uziñ warni, a veze un dra lipous da                       fondre était une gâterie à déguster, moi je vous le dis!
zebriñ, me 'lar deoc'h!
Ar vakañsoù, avat, ne badont ket bepred hag un deiz           Mais les vacances ne durent pas toujours
e veze ret adkemer hent Landi. Ur                         et un jour il fallait reprendre le chemin de Landi.
wech da nebeutañ ez eas Frañsa d'ar gêr war e droad  Une fois au moins François rentra à pied avec sa grand-
gant e vamm-gozh. An dud a zegouezhe                 mère chez lui. Une personne qui les rencontrait
ganto war an hent a c'hellas gwelout un arvest tene      sur la route put voir une scène déchirante: 
raüs: an hini bihan hag an hini gozh o vont         un petit et une vieille en train de cheminer en pleurant
gant an hent en ur ouelañ dourek. Kañv a zougent d'   à chaudes larmes. Certainement, ils portaient
unan bennak, moarvat. Nann, tudoù keizh,              le deuil de quelqu'un. Non, de pauvres gens en train de
o kas ar mab-bihan da di e vamm, netra ken. Pebezh  conduire le petit-fils chez sa mère, seulement.
glac'har!                                                                                                   Quel chagrin!
Fañch Elies (Un danvez den)
Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 03:39

 

album5 0071

 

album5-0072.jpg

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 00:00

 

P1030771.JPG

 

P1030770.JPG

Photos Jenig

octobre13-119.JPG

Noter le panier de pêche...très original mais combien adapté!

octobre13-126.JPG

octobre13-127.JPG

Photos Babeth

Repost 0
Published by Tad coz - dans actualités
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 19:43

Dre chans ez eus Karrigelloù!P1030768 (2)

Heureusement il y a des carrioles!

Repost 0
Published by Tad coz - dans Insolite
commenter cet article

Présentation

  • : le blog locoven par : Eugene
  •   le blog locoven par : Eugene
  • : à propos de Bréhat/diwar-benn Enez Vriad
  • Contact

Recherche