Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 15:19


Bréhat le 13-1-54
 Sur plainte de Monsieur Jacob, Recteur à Bréhat à monsieur le Maire, que le vitrail nord de l'église avait reçu des coups de pierres et les vitraux cassés,

nous avons recueilli les renseignements suivants:
 Le 12-1-54 vers midi10, quatre écoliers venant de l'école ont passé par ce chemin.

Ce sont: j.c; V., 13 ans,j.p. A. 11ans,c.LG. 14ans, j.p.P. 13ans. Nous avons commencé notre enquête et les accusations portaient sur ce dernier qui a pris une pierre et malgré la défense et les conseils de ses camarades a lancé la pierre dans le vitrail, brisant deux verres.
 Nous nous sommes rendus au domicile des parents et j.p.P. a reconnu qu'il avait lancé une pierre dans le vitrail. Nous avons déclaré aux parents que nous dressions procès-verbal:j.p.P. né le 19-1-1940 à Bréhat, fils de h.P. et de m.LG. demeurant à creh-ar-pot en Bréhat.
  Comme plusieurs vitraux avaient été brisés, nous avons continué notre enquête et le jeune j.p.C. âgé de 11 ans nous a déclaré que le jeune l.L. avait le samedi 9 janvier, lancé une pierre dans le vitrail et brisé plusieurs vitraux.
  Nous avons interrogé le jeune L. qui nous a déclaré avoir lancé une pierre et brisé plusieurs vitraux. Nous avons déclaré aux parents de l.L. que nous dressions procés verbal à L.l. né le 10 mars 1940 à Bréhat, fils de l.L. et de i.M. demeurant au Fort en Bréhat.


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

25-3-54 Plainte C.r. contre le jeune G.
 Nous avons interrogé le jeune LG. qui nous a déclaré avoir une fronde et avoir lancé une pierre ...mais il n'avait pas vu venir M.LC. et il n'a pas réarmé sa fronde pour viser LC. Quand ce dernier lui a dit de ramasser sa fronde, il a obéi tout de suite. Il avait eu cette fronde la veille par un de ses petits cousins. L'enfant nous a déclaré qu'il n'avait jamais tiré la langue à M.C. car sa mère lui avait toujours défendu de faire le moindre geste ou grimace à M.C.. Il nous fait parvenir la fronde.


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
 27 mai 1954 vers 9h, j'ai été , accompagné du jeune G, pénétré dans la boutique de M.Peillon, au Port-clos. A 10h, je suis retourné avec le jeune G.
             m.LG. né le ....1943, G.d. 7ans.
4 bateaux de diverses tailles,1 car, 1tram, 1 camion, 1 stylo-bille. Les autres objets ont été retrouvés par Mr Peillon...

Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 19:46
île Nord
île Sud  (location: flèche noire)-Plus Libre pour 2014:
Repost 0
Published by Tad coz - dans location
commenter cet article
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 13:37
La chasse aussi:
 12/1/54
m.B. en action de chasse a tiré sur des étourneaux à 15h à Crech'Kerrio...
  filsB. dans le Hen-ar-meur a tiré sur des étourneaux vers 17h30. Nous ayant aperçu, il a disparu dans une des maisons du village.
le "hent-ar- Meur" est l'axe central / ci-dessous



                                                                                   






======================================================================================== 
11-1-54: Bris de vitraux à l'église à 12h10 par j.p. P. né le 19-140 à Bréhat. Il était accompagné par V.,c.LG.,jp.A.. Quelques jours avant, le jeune L. demeurant au Fort avait lui aussi lancé des pierres dans le vitrail: ENQUETE*
*voir enquête du 13-1-54
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
11-3-54:vers 11h30, les jeunes écoliers ont lancé le bruit qu'ils avaient vu une apparition (de la vierge?) sur la roche de Roc'h Vélin.
 Je crois à une fumisterie de ces enfants pour s'amuser à la suite d'histoire entendue ou de lecture...
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
5-11-56:Plainte LN.M. contre son beau-père G.f. "le 4-11-56 vers 15h30, ma femme a été gifflée et frappée par son père. Il m'a pris à la gorge et il m'a frappé à trois reprises; je l'ai maîtrisé sans le frapper et dès que je le lâchais il voulait me frapper. Dans la lutte pour ma défense, j'ai glissé sur un tas de bois et je souffre horriblement de ma jambe."
 Je fais des réserves
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Dimanche 12-8-56 Nous avons trouvé la montre disparue sur le bras de Mlle C-valeur:100000f; elle a passé aux aveux...
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 Trouvé une dame égarée conduit au port...
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

  Disputes maison chardon entre le patron et des campeurs-voir gendarmes-
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10-11-56 J'ai reçu de Mme P les paroles suivantes dites par Mme V., sa voisine:"Si jamais j'ai le feu, gare à vous..."
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
  Nous avons constaté que la fosse à purin du nommé K. coulait dans la route. Nous avons averti ce dernier qui nous a déclaré que dès le lendemain il allait la vider.
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

  9-12-56 : Plainte contre Y.G.: jet d'une boule de fonte sur les filles G.,B.etc...
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

  L.L. à 20h30 a frappé sa femme (plainte des voisins: V.,M.j.)...10-12-56: plainte MmeL. contre son mari à 21h30...
 ( déjà,on retrouve sur un précédent cahier: le10-1-54
:
plainte de Mme L.L.l. contre son mari qui l'a battue et mis à la porte du domicile conjugal. Nous l'avons autorisée à dormir chez sa soeur et de rejoindre le domicile conjugal le lendemain matin et de faire une demande de séparation au cas où elle serait encore frappée.)
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

25/2/54-Plainte C.c. contre son fils j. pour coups: contusion de l'oeil gauche, saignement de nez, bouche; plusieurs contusions; cela s'est passé au Port-Clos: témoins P.h., et devant sa mère (?). Je lui ai conseillé de voir le Docteur (certificat).

                                                                                            buvard "d'époque"



Repost 0
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 18:55


Repost 0
Published by Tad coz - dans nature
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 11:37

 Y'aurait de quoi tomber "de cul"?














Quelle vie de chien!





                                                                                                                   plus de peur que de mal pour ce voilier planté
Peinard, pour bouquiner!                                                                                                                                        
    









                                                                                                      A SUIVRE...

                 Un arbre à bouées...
                                                                                  promenade ...dans la vase, et avec poussette siouplaît!


















Pendant le 3ème plantage(voir plus haut, art.du 2 mai))...

                                                                                                   çà c'est d'la déco!(sans doute "simili-granit-rose")




















hirondelles à Crouezen; déjà le départ?

Repost 0
Published by Tad coz - dans Insolite
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 11:30
Si on peut pu mouiller dans une chambre...





























































Qu'est-ceci?la borne du bout du monde?


   
 






































































 

                                                                                                                            Beau boulot J-Y, et quel pavillon!
                                                                                                                                                    Encore"Tad Coz!!"


                                                                                                                         P1040090.JPG2013
voir Icônes 2










Repost 0
Published by Tad coz - dans Insolite
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 11:17



























































































le même endroit du port, avant, maintenant, et en 1968

  





















  Impossible de retrouver le cadre, compte-tenu de la poussée anarchique de la végétation (le long du chemin qui méne au 3ème abri du canot de sauvetage).

Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 19:30

 Nous avons reçu de Mr C.M.,Directeur d'école à Bréhat une plainte contre Mlle L.M.F.:"Je viens de recevoir  cinq de mes élèves qui viennent de me déclarer que sur la route du ( ..),ils ont été interpelés par la fille L. qui a prononcé des paroles injurieuses à mon égard."
 Nous avons commencé notre enquête d'interroger les éléves LG.M.,P.C.,V.M.,D.G., C.G.,
"Nous nous rendions en classe et nous avons rencontré sur la route du bourg, à la poste, M.F.L. qui était en bicyclette. Elle a arrêté pour nous dire "vous allez voir votre gros con de C.", et cela sans aucune provocation de notre part."
  Nous avons interrogé M.F.L. en présence de sa mère et des cinq élèves, elle a premièrement nié avoir rien dit aux garçons et finalement a avoué leur avoir dit "bande de cons", mais renie avoir prononcé le nom de Mr C.
 Cette affaire n'étant pas de ma compétence, Monsieur C. doit s'adresser à un huissier audiencier du tribunal correctionnel (loi 29 juillet 1881).

 Bréhat le 15-12-56(plainte Mr C. contre la jeune L.): Vers 13h30, la jeune L. a déclaré à 5 de mes élèves: "vous allez répéter avec ce vieux con de C., il ne sait pas faire  de pièce".
 Nous avons vu la jeune L. qui déclare avoir été provoquée par les garçons et l'un d'eux a craché sur son manteau; mais elle n'a pas parlé de Mr C. Nous avons revu les garçons qui déclarent n'avoir fait aucune provocation, mais près de chez Moreux la fille L. leur a dit :"vous apprenez une pièce avec ce vieux con de C.*, il ne sait pas faire de pièce "; et les cinq affirment et demandent à être convoqués avec la fille.
                                                                                                                                                                  
  *souligné dans le texte.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
17mai1956 - Plainte M. pour vol de tulipes chez M.B.
 Nous avons constaté que la plainte était fondée: nous avons constaté au cimetière, sur la tombe A. des tulipes que M.M. a constaté avoir les mêmes types que le vol.
 Le 19, nous avons aperçu Mlle L., demeurant au fort avec un bouquet de tulipes. Elle a rentré au Chardon Bleu avec et le  lendemain nous avons constaté un nouveau bouquet de tulipes sur la même tombe; les enfants du fort, le jeune G. et C. ont été vus  avec des tulipes qu'ils ont déclaré leur avoir été donnés par M. LB.       (témoin L.)
**********************************************************************************************************
  9-1-54-Reçu de mr L.y. la déclaration suivante:
Le 5 janvier, vers 18h. j'ai aperçu un homme qui quittait les abords d'une maison en construction à l'étang,
 avec une èpaulée de bois... à notre approche, il a marché très vite mais nous l'avons reconnu pour être j.C., marin pêcheur à bréhat. J'ai rencontré le même près de la maison Robin où il se reposait avec son épaulée de planches. Je vous rapporte ces faits dans le cas où l'abbé de l'étang se plaindrait de vol chez lui, car C. a la garde de la maison...
*********************************************************************************************************
Nuit du 13/14-2-54Plainte Mme H.: Vol de 4 lapins dans la nuit
trouvé 2 vivants. Nous avons commencé notre enquête: les soupçons se portent contre j.M.: nous avons trouvé des traces de pas et la porte du jardin est restée cadenassée toute la journée et la nuit nous avons relevé des épluchures de carottes en grande quantité mais la porte de la maison également cadenassée; autour de la maison, aucune trace de lapin. Aujourd'hui, 16-2-54, Madame H a trouvé la peau des lapins dans les "erronces", de l'autre côté du mur du jardin de j.M.; nous avons fait de nouvelles recherches, et nous avons trouvé dans les "erronces" une patte avec une petite ficelle fine et des poils ensanglantés De la direction de ces débris, ils ont été lancés du jardin de j.M. qui croyait qu'ils aurait été descendu dans les erronces, mais la patte est restée suspendue par la ficelle.
Personnes suspectes dans ce quartier: M.E.J.C.; pour mettre des doutes sur j.M., il faudrait interrogatoire très sérieux de tous ces suspects...

PS.On racontait que,convoqué quelques mois plus tard pour cette affaire, le principal "présumé innocent" déclarait effrontément :
 -"Je sais bien que c'est moi qu'a fait, euh...Monsieur Le Juge, mais j'avouerai jamais".

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
20-11-56 Plainte D.y. contre C.r. pour vol d'un litre de vin rouge"
Fameux":
 Il était 15h et j'ai quitté ma maison, laissant mon journalier f.C.qui travaillait dans mon grenier. Après mon départ, il a reçu la visite à C.r. qui a monté dans le grenier; il a parlé pendant environ 5mn et il est parti. Je suis rentré. C; a encore passé , mais je ne m'étais aperçu de rien, quand j'ai reçu quelque visite de voisin; et alors, je me suis aperçu qu'il me manquait un litre de vin; il n'y a que C. qui a pu avoir pris le litre, ayant été le seul à être seul dans la maison...

21-11-56: retiré sa plainte



Repost 0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 15:26
Les fleurs, çà s'arrose, et çà se sent...
Bréhat le 8 mai1956
 Monsieur Le Maire,
 J'ai l'honneur de vous informer qu'aujourd'hui à 13h45, le chien de G.G. et le chien de G.R. m'ont abîmé un mouton de 4 mois: après l'avoir poursuivi et rattrapé, ils l'ont mordu cruellement, et je ne sais s'il survivra à ces morsures.
 Les chiens ont été vus s'acharnant sur le mouton par Y.E.,I., la femme de G.G., ma femme et moi-même ainsi que J.B. qui a vu les chiens à sa poursuite.
 En conséquence, je porte plainte pour divagation de chiens contre G.et R.G., me réservant tout droit d'autres poursuites, au cas où le mouton succomberait. Je vous rappelle que l'an dernier, vers la même époque, j'ai encore eu un mouton de dévoré par un chien non identifié,mais (tout?)laisse à croire qu'il s'agissait encore du chien de G.G..
  Je vous demande d'avoir l'obligeance de faire parvenir cette lettre à l'autorité compétente à fin de poursuite.
  Veuillez agréer , monsieur Le Maire, mes salutations les plus respectueuses.
J.G. ïle de Bréhat



8 mai1955

Les chiens G.R.,P.E. en divagation au bourg et effrayé la jeune R. qui promenait son chien en laisse et l'ont attaquée.


et si on parlait du blog "locoven"


31 mai 1955
 Au cours d'une tournée, plusieurs personnes nous ont signalé qu'un chien de chasse gris, de forte taille circulait dans l'île. Nous l'avons aperçu vers 18h mais sans pouvoir le saisir. Vers 21h, le chien étant au bourg, on nous l'a conduit. Nous l'avons mis en fourrière. Ce chien muni d'un collier appartient à Mr Barbu Joseph, hôtelier. Le lendemain, nous avons téléphoné à l'hôtel Barbu,
pour lui signaler que son chien était en fourrière à Bréhat. A 14h. le chien a été réclamé de la part de mr Barbu. Nous l'avons remis à Mr M.. Ce chien était en divagation à l'arrêté du maire en date 19 février 1955, art.11 de la loi du 3 mai 1884 arrêté du préfet en date du 15 mars 1951.
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
 28/2/54 Nous avons reçu la plainte de b.L.M., qu'il avait été mordu par le chien de MmeG.. L.M. était déguisé. Il était accompagné de G.m., déguisé également sans déclaration à la mairie! Plainte de Mme G..
 Tous deux certificat médical.
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 28 mai 1954:Le nommé L.r. nous a conduit un chien; nous l'avons mis en fourrière, cechien, muni d'un collier sans porter le nom de son maître, mais nous l'avons reconnu pour être le chien de Mr B. hôtelier au Port-clos.
  Le nommé L. avait été mordu au poignet gauche.
 Nous avons déclaré à B.a., hôtelier au Port-clos en Bréhat que nous dressions procés-verbal contre lui pour divagation de chien (D-6 oct.1904-art.9 contravention loi du 21 juillet 1881 art.34).




Repost 0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 11:52
En haut, vue vers l'Est (Bréhat/Larmor).
En bas, vue vers le Nord et l'ouest (phare des Héaux).

et à marée haute?

Repost 0
Published by Tad coz - dans sites remarquables
commenter cet article

Présentation

  • : le blog locoven par : Eugene
  •   le blog locoven par : Eugene
  • : à propos de Bréhat/diwar-benn Enez Vriad
  • Contact

Recherche