Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 00:49

 

 

Un voyage un peu fou.

 

 E-pad ar goañv mil nav c'hant seizh ha tri-ugent e oa. Er Marok e

  C'était pendant l'hiver mille neuf cent soixante-sept. Nous faisions notre service militaire au Maroc.

oamp oc'h ober  hor servij-soudard. Ne oamp ket soudarded en gwir rak

                                                                                                        Nous n'étions pas vraiment des soldats car nous étions

oamp   skolaerien e -barzh  kenoberezh. Lakaet hon doa en hor

enseignantsdans le cadre de la coopération.                                        Nous nous étions mis en tête

penn (pevar oamp)  addont da Vro-C'hall da Nedeleg evit ar vakansoù.

(on était quatre) de revenir en France pour les vacances de Noël.


 Partiet omp eta eus kreisteiz ar Marok, ni-pever, gant ma gwetur, un "Ami

  Nous sommes donc partis du sud du Maroc, tous les quatre, avec ma voiture, une "Ami 6 Break".

6 break". Ami6.jpgTreuziet hon eus ar Marok a-bezh  betek

Nous avons traversé tout le Maroc jusqu'à Tanger où nous prenions  le ferry.

Tanger e-lec'h ma gemeremp al lestr-treizh. Goude-se hor boa kroget gant

Ensuite nous avons entrepris de traverser l'Espagne. Mais le temps n'était pas beau: il faisait très froid,il pleuvait

treuziñ Bro-Spagn. Met ne oa ket mat an amzer: re yen e oa , glav a rae

sans arrêt et il neigeait même.

atav hag erc'h a rae memes. Ruilhal a raemp deiz ha noz rak bleinañ  a

Nous roulions nuit et jour car on conduisait tour à tour.

raemp a-bep eil. An hentoù ne oant ket evel bremañ: e stad fall, re fall

Les routes n'étaient pas comme maintenant: elles étaient en mauvais, très mauvais état

e oant ha setu perak war ar stern e oant peuz-pep-lec'h er vro-se

et c'est pourquoi elles étaient presque partout en travaux dans ce pays.

. Ur wech,en un taol, ar rener , turlutet gant gouleier ur c'hamion a

  A un moment, tout à coup, le conducteur, ébloui par les phares d'un camion

gollas kaselge er wetur... a guitaas an hent. Setu ni  en ur fozell,

perdit le contrôle de  la voiture ... et quitta la route. Nous voilà dans le fossé, immobilisés.

manet. Ni n' oa mann ebet met ar c'harr-tan ' oa labezet tre.  An noz e oa

Nous n'avions rien, mais la voiture était très abîmée. C'était la nuit

hag hon eus gortozet ar sikourioù d'an holl noz er wetur, skornet ha

et nous avons attendu les secours toute la nuit dans la voiture, gelés et découragés.

digalonekaet.
 Lezet hon eus an oto  evit bezañ dreset en ur c'harrdi "Citroën" e Aranda-

  Nous avons laissé la voiture pour être réparée dans un garage Citroën à Aranda de Duero,

de-Duero, e hanter norz Bro-Spagn. An treñ hon eus kemeret

dans la partie Nord de l'Espagne. Nous avons pris le train pour la France le lendemain 

an tronoz e Vitoria, etrezek Bro-C'hall. Met an treñ spagnol e oa evel just,

à Vitoria. Mais bien sûr il s'agissait d'un train espagnol,

ha d'an amzer-se, e oa ispisial  , ispisial tre. Da gentañ,

et à cette époque, ils étaient spéciaux, très spéciaux.. En premier lieu,

ne veze morse d'an eur an trenoù; da eil,  kalz tud a c'hortoze er garioù ha

ces trains n'étaient jamais à l'heure; ensuite, beaucoup de gens attendaient dans les gares

leunie ar bagonioù na oant ket aes dija: tost d'an holl tud a oa o sav 

et emplissaient les wagons qui n'étaient déjà pas confortables: presque tout le monde était debout:

: en em voustrañ a reemp war hon daoudoad. Pa chome a

nous nous marchions sur les pieds. Quand le train s'arrêtait

sav an treñ, tud a zigere dre dorikelloù, evel just en ur hortañ, met ivez dre

des passagers sortaient par les portières, bien sûr en se bousculant, mais aussi par les fenêtres

prenestroù en ur voustrañ war ar malizennoù; ur gwir teil !

en marchant sur les valises; un vrai bordel!veaj.jpg
 Evel-se erruet e oamp hon eus e Hendaye; cheñchet  treñ hon eus . kalz

  C'est ainsi que nous étions arrivés à Hendaye; nous avons changé de train.

gwelloc'h e oa  en trenoù gall. Dispartiañ hon eus e Bordeaux. Daoù

Les trains français étaient beaucoup mieux. Nous nous sommes séparés à Bordeaux. Deux

etrezomp a yae da Baris. Me hag un mignon, ni a yae da Naoned e-lec'h

d'entre nous allaient sur Paris. Moi et un copain allions à Nantes où

ma  c'hortoze e vignonez, gouzavet dre bellkomz. Met skuizh tre e

attendait son amie, prévenue par téléphone. Mais on ètait très fatigués

oamp hag etre Bordeaux ha Naoned chomet kousket omp. Dihunet omp en ur

et entre Bordeaux et Nantes on est resté endormis. On s'est réveillé en

erruout e Angoulême, met  trehontet hor boa ar gar e-lec'h ma

arrivant à Angoulême, mais on avait dépassé la gare où

ranked cheñch  treñ. Ret e oa deomp gortoz un treñ a zeue en-dro

il fallait changer de train. Il nous fallait attendre le train qui revenait

adalek ar gar-se. Pemp eur, da nebeutañ hon eus kollet e giz-se. Ha Monik a jusqu'à cette gare. Cinq heures, au moins , on a perdu de cette manière. Et Monique

oa o c'hortoz ac'hanomp e Naoned!  Dibosubl e oa kas keloù

qui nous attendait à Nantes! Impossible de lui envoyer des nouvelles

anezhi (an noz e oa ha ne oa ket pelgomzerioù hezoug na logelloù pelgomz

(il faisait nuit et il n'y avait ni portables ni cabines téléphoniques à l'époque!)

d'an amzer -se!)
 A- benn ar fin erruout omp e Naoned . Monik 'oa o c'hortoz er gar-se;

  Finalement nous sommes arrivés à Nantes. Monique nous attendait dans cette gare;

goude e Karaez ha Rostrenn( gant he gwetur: ur DS 21) ha tremenet hon

après,  à Carhaix et Rostrenen (avec sa voiture: une DS 21) et nous avons passé

eus vakansoù mat en hor bro, gant hor mignonezed,(ma hini a c'hortoze e

de bonnes vacances dans notre pays, avec nos copines, (la mienne attendait à Rostrenen).

Rostrenn). Met  n'hor boa ket re startijenn pa grogemp da soñjal er veaj

Mais nous n'étions pas rassurés quand on commençait à penser au voyage

distro, en treñ spagnol, en amzer fall hag en  erc'h a c'hortoze  ac'hanomp

retour, aux trains espagnols, au mauvais temps et à la neige qui nous attendaient

en ur dreuziñ ar menezioù, ha dreist-holl er Ami 6...Daoust ha e  vefe

en traversant les montagnes, et surtout à l'Ami 6...est-ce qu'elle serait réparée,

dreset, penaos a rafed evit paeañ (ne oan kretaet nemet d'an drederenn), comment on ferait pour payer (je n'étais assuré qu'au tiers),

daoust ha  ' errufed abred a-walc'h d'ar skolaj d'ar Marok?

est-ce qu'on arriverait assez tôt au collège au Maroc?
 Ni a oa ar gwir gant en em chalañ rak ar veaj en-dro ne voe ket aes...met

  Nous avions raison de nous en faire car le voyage retour ne fut pas facile... mais

ne voe ket trist ivez: da ziwezhañ erruet omp dilañs met en araok

il ne fut pas triste non plus: finalement nous sommes arrivés en retard ...mais en avance quand même:

memestra: ar roue Hassan II en doa divizet dont er TafilaletTafilalet

le roi Hassan II avait décidé de venir dans le Tafilalet

( proviñs ar Marok e-lec'h ma oamp o labourat) e-pad deizoù

(province du Maroc où nous travallions) passer quelques jours

bennak hag ur sizhunvezh a vakañsoù ouzhpenn  en doa roet d'ar

et il avait donné une semaine de vacances supplémentaires aux écoles.

skolioù. Bennozh Doue e veurdez!

Merci sa Majesté!
 An Ami 6 a oa bet dreset (gant  dale). Ma zad en deus kased deomp an

L'Ami 6 avait été réparée (avec du retard). Mon père nous avait envoyé

arc'hant dre post ha pep hini en deus paeet e lod (nemet unan: ar parizian!) l'argent par la poste et chacun avait payé sa part (sauf le Parisien!)

evit dizleañ, sizhunoù pe mizioù bennak diwezhatoc'h.

pour rembourser, quelques  semaines où quelques mois plus tard.
 Dic'hoari mat a raed!                                On s'en sortait bien!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog locoven par : Eugene
  •   le blog locoven par : Eugene
  • : à propos de Bréhat/diwar-benn Enez Vriad
  • Contact

Recherche