Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 23:20

 

 

Fete-Dieu-1910.jpg

il s'agit de Krec'h Briand, avec son autel dressé (paradoz) et les (surtout) jeunes fidèles...

 

EMGANN

IMG-copie-6.jpg

voir autre articledoc1-0001-copie-4.jpg

Fañch Elies (un danvez-den)

Combat.
François n'était en rien un méchant garçon , non, simplement, il lui venait parfois l'envie  de faire le caïd comme çà arrive aux petits quand ils sont avec d'autres enfants plus grands qu'eux. Mettez des mômes à jouer avec des adolescents  de cinq ou six ans leurs aînés et les plus jeunes croient qu'ils deviennent d'un coup non seulement des jeunes hommes, mais je dirais presque des hommes.
  Arriva l'époque de la fête-Dieu. Sur le sol de la place du village, en face des halles et sur le champ de foire, il y avait des gens sérieusement occupés à dresser des autels depuis le dimanche. De jeunes sapins coupés dans le bois de Brezal formaient un bosquet autour  de chaque autel décoré. Les enfants apportaient des panerées et des plateaux de fleurs et de verdure aux grands et la plupart du temps les choses se passaient très bien dans la paix et  la bonne humeur.
 Cette année, je ne sais pas du tout pourquoi,  une querelle éclata entre deux groupes de mômes. Et François, sans savoir ni pour qui ni pourquoi se trouva d'un côté à jeter des pierres sur l'autre bande qui faisait pareil en se planquant derrière les arbres du champ de foire.
 Soudain un cri retentit sous les arbres. Un garçonnet avait été touché  à la tête par une pierre: celui-ci était le fils du pharmacien. Et la bande à François partit en courant vers la place du village.
Dans ce type de bagarre, si on sait qui reçoit, il est difficile de connaître celui qui donne. Bon, dans ce cas présent, l'affaire était claire. Ses camarades plus grands montrèrent clairement à François comment une pierre lancée par lui avait fendu la tête du fils du pharmacien. Les gendarmes viendraient sans tarder l'arrêter pour le mettre en prison. François, rendu crédule devant des témoignages aussi incontestables était accablé. A première vue c'était aussi facile de devenir un meurtrier que cela avait été d'aller voler l'année d'avant (?).
 Mais il ne vit pas la couleur d'un gendarme. Le pharmacien lui-même avait soigné la tête de son fils et l'avait couché pour qu'il se repose. A dire vrai, François était le seul à croire que c'était lui qui avait fait le coup.
Fañch Elies (un danvez den)-l'étoffe d'un homme-

 

IVR53_092211662NUCB_P.jpg

Préparation du "tapis fleuri" pour le passage de la procession de la fête-dieu à la  croix de Kerano. La dame au tablier blanc serait Marie Dubreil.

 

381 001

"Reposoir" de Krec'h Briand: arrivée du Dai en haut de la côte du bourg...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tad coz - dans documents
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog locoven par : Eugene
  •   le blog locoven par : Eugene
  • : à propos de Bréhat/diwar-benn Enez Vriad
  • Contact

Recherche